Voyages et archéologie ferroviaires
Récits de voyages ferroviaires en Roumanie en 1994-95 et autres vestiges...

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Livre d'or
Album photos
Archives
Contact

Rubriques

France
Pologne
Roumanie divers
Suisse
Turquie
Ukraine
Voyage 1994

Sites favoris

Pour que la vie vous soit plus douce!
Mocanita Hunedoara
Arhiva Mersul Trenurilor
CFI Criscior

Newsletter

Saisissez votre adresse email

27 septembre 1995 - Orăştie

 

Orăştie

 

Orăştie : à première vue un chemin de fer forestier à l’histoire semblable à celle de dizaines d’autres des chemins de fer forestiers roumains. Mis en service 1949, le réseau fût peu à peu démantelé jusqu’en 1982, suite à la destruction de parties de tracé en raison d’intempéries et à l’accroissement de la concurrence routière. A moins de s’intéresser de manière détaillée à l’histoire de ces lignes, pas de quoi fouetter un chat !

 

 

Pourtant, en septembre 1995, Orăştie valait encore le détour : en effet la manœuvre des wagons de bois à voie normale entre la gare CFR et la scierie, distante de quelques centaines de mètres, était toujours assurée par une locomotive à vapeur à voie métrique.

 

 

Deux machines assuraient la manœuvre jusqu’à la cessation du trafic, vers 2000 : la 764.414 (Resita 1952) et la 764.357 (Usines du 23 Août, 1950). Cette dernière machine trône à présent comme monument « pot de fleur » non loin de la gare. Une troisième machine, la 764 (Resita 1958) sera restaurée puis envoyé sur un chemin de fer touristique hongrois en 2004.

 

 

On notera en particulier sur les vues ci-dessous les branchements à trois files de rails ainsi que la disposition asymétrique des tampons et crochets sur la locomotive.

 

 

 

 

On distingue en arrière-plan le BV de la gare CFR.

 

 

 

Comme presque partout en Roumanie à l'époque, un locomotive à vapeur abandonnée se meurt sur une voie de débord.

 

 

Sans doute le seul cheminot porteur d'un gilet de protection vu durant mes voyages en Roumanie en 1994-95.

 

 


Publié à 14:59, le 23/04/2011 dans Roumanie divers,
Mots clefs :
Lien